LA GENÈSE

2004

En 2004, Solange Musanganya, Didier Rwigamba  et Luc Doray, trois amis passionnés ont constaté que les personnes des communautés LGBT d’origine africaine et caribéenne avaient peine et misère à vivre leur orientation sexuelle au Québec. Ils ont remarqué que beaucoup étaient encore victimes d’homophobie et parfois même de racisme au sein des communautés LGBT. Ils ont compris que dans un Québec où on se veut libre et égal il était inacceptable que des êtres humains souffrent d’isolement, soient ostracisés, rejetés, et discriminés. Nos trois fondateurs ont alors compris qu’il était urgent d’intervenir en mettant sur pied un organisme ayant comme but l’intégration et l’épanouissement des personnes des communautés LGBT afro-caribéens. Voilà comment est né Arc-en-ciel d’Afrique.

ARC-EN-CIEL D’AFRIQUE

AUJOURD’HUI EN CHIFFRES

0
Membres
0
Nationalités
0
Activités par an
0
Organisations partenaires en 2014

2006

Les communautés noires du Québec montrent beaucoup de résistance face à ce nouvel organisme qui cherche à défier le statu quo se voulant que les communautés noires sont simplement homophobe et que l’homosexualité est une maladie de blanc. 2006 marque les premiers pas d’Arc-en-ciel d’Afrique au sein du défilé de la Fierté Montréal. Cette marche coïncide avec un autre grand évènement LGBT montréalais, la première édition des Outgames mondiaux. L’organisme était fier de la participation de 12 000 sportifs provenant de 109 pays ainsi de la présence 32 militants LGBT africains et 6 militants caribéens. Avec l’aide de l’ancien député fédéral Réal Ménard, Arc-en-ciel d’Afrique organise la première soirée de réseautage et de socialisation Jungle Tropical.

2009

On célèbre déjà les 5 ans de l’organisme qui ne cesse de grandir et compte plus de 80 membres réguliers. Arc-en-ciel est de plus en plus connu. Le président de l’organisme reçoit le prix de l’engagement communautaire au Gala Arc-en-ciel du Conseil Québécois des Gais et Lesbiennes (CQGL). Les médias s’intéressent de plus en plus à Arc-en-ciel d’Afrique afin d’aborder le sujet de l’orientation sexuelle dans les communautés noires. L’organisme est invité dans différents cours de sociologie à l’UQAM afin d’échanger sur les identités multiples et la discrimination. L’équipe d’Arc-en-ciel d’Afrique ayant compris que l’art est motricité de changement décide de mettre sur pied le projet qu’on appelle aujourd’hui MASSIMADI, festival des films et des arts LGBT Afro-caribéens.
Archives - Radio-Canada Téléjournal 22h27 - 15 mai 2009

PROFESSIONALISATION

2011

Une nouvelle ère pour l’équipe d’Arc-en-ciel d’Afrique, l’organisme victime de son succès se structure afin de répondre aux besoins grandissant. L’équipe se dote de bureau afin  d’accueillir sa clientèle grandissante.   Arc-en-ciel d’Afrique reçoit du financement gouvernemental pour produire le documentaire éducatif : Être soi-même. Un documentaire qui sera visionné plus de 3000 fois. Les centres culturels et organismes ayant une forte concentration de la diaspora africaine et caribéenne commencent timidement  à inviter les membres d’Arc-en-ciel d’Afrique afin d’avoir des premiers échanges sur la diversité sexuelle dans leur communauté.
Documentaire - Être soi-même

RECONNAISSANCE EN TEMPS QUE LEADER

2012

C’est en 2012 qu’on peut officiellement dire qu’Arc-en-ciel d’Afrique a su prendre une place importante dans les différentes communautés Québécoises.  Le mois de l’histoire des Noirs inclus le festival MASSIMADI parmi ses activités officielles. Le festival Vues d’Afrique projette le documentaire d’Arc-en-ciel d’Afrique : Être soi-même lors de ses festivités. Organisation du premier Gala d’Arc-en-ciel d’Afrique regroupant les acteurs clé des communautés LGBT et Afro-caribéens. Pour la première fois, le ministère de la Justice du Québec subventionne l’organisme afin de répondre à sa vision qui est l’intégration et l’épanouissement des personnes des communautés LGBT Afro caribéens du Québec.
Documentaire - Être soi-même

2013

L’organisme possède maintenant les capacités d’avoir une équipe à la permanence et embauche une première personne à la direction générale. L’UQAM en partenariat avec Arc-en-ciel d’Afrique réalise une étude sur la santé globale des HARSHA (hommes ayants des relations sexuelles avec des hommes dans les communautés noires. Arc-en-ciel d’Afrique organise un colloque en l’occasion de la journée contre le VIH ou les acteurs clés de cette lutte au Québec étaient invités.

2014

EXPANSION

Durant cette année, on voit le nombre de membres doubler. Arc-en-ciel d’Afrique produit le deuxième documentaire éducatifs : Au-delà des images.  L’organisme célèbre sa première décennie lors de son premier gala de collecte de fonds.  Création de Fierté Afro, regroupement de différentes activités durant la semaine de la Fierté  Montréal. Début d’un partenariat avec le YMCA-PRAIDA centre de jour pour nouveaux arrivants afin de sensibiliser les nouveaux arrivants aux réalités des personnes homosexuelles et lutter contre l’homophobie. Lac-à-l’épaule et rencontre stratégique pour la conception et rédaction des 4 nouvelles missions de l’organisme. Grace au fonds régional jeunesse, création du recueil artistique Crie ton art réalisé par et pour les jeunes LGBTQ de la diversité pour distribution gratuite dans les établissements scolaires.
Vidéo - 10 ans d'Arc-en-ciel d'Afrique

Pour le futur

Arc-en-ciel d’Afrique rêve de construire un Québec meilleur ou l’homophobie, le racisme, le sexisme et l’intolérance à la différence est chose du passé. Nous rêvons d’un monde ou tous et chacun possède les opportunités égales pour un épanouissement optimal. Arc-en-ciel d’Afrique rêve d’un Québec ou les personnes des communautés LGBT originaire de l’Afrique et des caraibes seront intégrés et épanouis.